VÊTEMENTS ET ÉQUIPEMENTS DE RANDONNÉE

Les vêtements et équipements:
Les vêtements:
Évitez absolument le coton, c'est un tissu qui sèche mal et reste mouillé et perd alors sa capacité calorifique. 
Mais si vous l'utilisé ayez du linge de rechange.
Pour plus de confort, optez pour des vêtements composés de tissus synthétiques ou d'une association coton-synthétique. 
Pour plus de confort optez pour le système multicouche que vous pouvez ajuster selon la température.
Tous vos vêtements doivent être composés de tissus qui respirent.
Pour ce qui est des pantalons l'idéal à mon avis, sont les pantalons avec des  fermetures éclairs qui peuvent se transformer en bermuda ou de bermuda à pantalon long selon les besoins.
Pour le chandail utiliser celui de polypropylène (fourrure polaire) ou de lainage. 
Une tuque et des gants. 
En hiver ou par temps froid il est particulièrement important de se protéger sa tête. Celle-ci pouvant laisser s'échapper jusqu'à près de la moitié de notre chaleur corporelle. Et n'oubliez pas de de vous couvrir vos oreilles et votre front. Alors que ces premières sont fragiles aux engelures, ce dernier, s'il devient trop froid, pourrait vous faire perdre la vue. Il est aussi important de vous protéger la nuque avec un bon foulard ou un cache-cou, celle-ci étant la base de notre système de chauffage. Les artères y passant, un cou exposé pourrait aussi vous occasionner d'importantes pertes de chaleur.
Nos extrémités étant dépourvues de graisse, le flot de sang est la seule chose qui les tient au chaud. Par temps froid, ces petits bouts seront les premiers à geler. Si on a froid aux doigts, on fera donc des grands mouvements de bras pour y envoyer du sang chaud. Et pour les pieds, si une danse sur place ne suffit pas, tapez-vous sur les cuisses, comme en riant d'une bonne plaisanterie. (www.espaces.qc.ca)
Si vous avez froid, n'allez surtout pas boire un thé bouillant. La température élevée de celui-ci enverra plutôt le message contraire à votre corps, lui donnant une sensation de chaleur qui ne durera malheureusement pas longtemps. L'alcool aura le même effet en dilatant vos vaisseaux sanguins. Suivez plutôt le conseil des Inuits et mangez ou buvez quelque chose de froid, sans être pour autant glacé. (www.espaces.qc.ca)
« Il n'y a pas de mauvaise température, seulement de mauvaises façons de s'habiller ». (proverbe Norvégien)
Pour rester au chaud tout en vous adaptant aux écarts de température, qu'elle soit extérieure ou interne, le système multi couches sera votre meilleur allié, de la tête aux pieds.

Informations supplémentaires: (cliquez)
-Système multicouche
-Le Gore-Tex 2 & 3 plis
-Entretien Gore-Tex (1)
-Entretien Gore-Tex (2)
-Les tissus technique
-Laine polaire

Le sac à dos:
Un bon sac à dos avec des sangles de compression à la taille afin de diminuer le poids du sac sur les épaules.
Il est important de bien répartir la charge dans votre sac à dos pour qu'il soit agréable à transporter. C'est la manière de la charger qui fera toute la différence 
Le centre de gravité du sac doit être le plus près possible du dos. Pour ce faire, les éléments les plus lourds (habituellement la nourriture et l'eau) doivent être placés au 2/3 de la hauteur du sac (hauteur des omoplates) et le plus près possible du dos. On met les éléments plus légers (sacs de couchage et vêtements) dans le bas du sac. 
Il faut aussi penser à l'utilité. Les choses les plus utiles doivent être facilement accessibles! Donc, même si les vêtements doivent être mis au fond du sac, les vêtements pour la journée peuvent être placés sur le dessus pour ne pas avoir à défaire tout son sac pour une paire de gants. Il en va de même pour la nourriture, les collations pour la journée sur le dessus ou dans la "tête" du sac. Il faut faire attention en mettant la nourriture dans la tête du sac, car cette partie est souvent très exposée au soleil et son contenu peut se réchauffer rapidement. Les barres de chocolat peuvent en souffrir! 
Éviter d'accrocher des objets qui balancent. Si vous devez absolument accrocher des objets à votre sac, assurez-vous de bien les maintenir pour éviter qu'ils se balancent de gauche à droite. Ça peut être désagréable, car vous allez toujours sentir le sac déséquilibré et de plus le bruit peut être agaçant. 
Éviter de surcharger votre sac. Le poids de votre sac ne doit pas dépasser le tiers de votre masse corporelle. Généralement, un sac de 30 à 40 livres est un poids raisonnable pour une randonnée de deux ou trois jours. Si votre sac est plus lourd, vous avez probablement trop de matériel! 
 CLIQUER  (informations supplémentaires)
Comment bien charger son sac à dos?
Il est important de bien répartir la charge dans votre sac à dos pour qu'il soit agréable à transporter. C'est la manière de le charger qui fera toute la différence. 
Le centre de gravité du sac doit être le plus près possible du dos. Pour ce faire, les éléments les plus lourds (habituellement la nourriture et l'eau) doivent être placés au 2/3 de la hauteur du sac (hauteur des omoplates) et le plus près possible du dos. On met les éléments plus légers (sacs de couchage et vêtements) dans le bas du sac.

Les bottes ou souliers:
Notez que les espadrilles sont à déconseiller. Elles aident au développement d'ampoules et à certains endroits, 
les gardiens de sentiers peuvent même vous interdire l'accès au sentier avec ceux-ci.
Choisir des chaussures en fonction du type de randonnée que l'on projette de pratiquer 
(randonnée urbaine, courte ou longue randonnée)
Choisir une chaussure qui offre un bon support pour la cheville, qui respire et qui possède une semelle adhérante. La chaussure semi-rigide convient bien. Elle a un poids moyen, offre un bon support et protège la cheville.
Allez dans un bon magasin spécialisé (moi mon magasin c'est La Cordée à Montréal) et prenez le temps d'essayer les deux bottes et marchez avec dans le magasin. 
Gardez les un certain temps promenez vous. Moi quand j'ai acheté les miennes je les ai gardées une bonne quinzaine de minutes en fouinant à l'intérieur de la boutique. Apportez les bas que vous porterez, les meilleurs sont ceux en laine. 
Vous pouvez aussi enfilez deux paires de bas, cela évite les frictions entre vos pieds et la botte. 
Un bas en fibres synthétiques (polyester ou polypropylène) recouvert d'un bas de laine contenant ou non une part de polyester.
Contrairement au coton, les fibres synthétiques n'absorbent qu'un très faible pourcentage de leur poids en eau et expulsent le reste de l'humidité vers l'extérieur.
Les bâtons de marche:
Les bâtons de marche sont un accessoire facultatif, mais cet item se veut un compagnon très utile en randonnée. J'ai entendu dire, et je le crois, qu'en montée les bâtons de marche peuvent nous épargner jusqu'a 20% d'énergie. 
Et en descente ils épargnent les articulations et les muscles, je parle en connaissance de cause. J'ai remarqué un changement depuis que je les utilise. En plus je trouve que ça me donne du rythme.
Les bâtons de randonnée sont généralement télescopiques comprenant deux ou trois sections dont la taille s’ajuste avec un système à vis ou à clip. Ils comportent des poignées en liège, en mousse ou en plastique ainsi qu’une sangle pour le poignet. Ils se terminent par une pointe en acier ou carbure de tungstène et un panier pour la neige ou la terre. Certains ont plus d’accessoires comme par exemple un système antichoc.
Les avantages des bâtons de randonnée:
• Réduit les impacts et la charge sur les articulations (genoux, chevilles, hanches, colonne vertébrale, etc.). Même en réduisant de manière infime le poids subi à vos articulations à chaque pas, le résultat total est énorme vu le nombre de pas que vous effectuez pendant une randonnée. Réduit les charges subies à vos articulations et limite les risques de blessures à court terme ainsi qu’à long terme.
• Renforce l’équilibre, la stabilité et diminue les chances de glisser, tomber et par conséquent de se blesser.
• Aide à franchir des obstacles tel que des rochers, troncs d’arbres, etc., pour traverser des rivières, des passages boueux…
• Réduit la fatigue musculaire du bas du corps faisant travailler le haut du corps. Cela se ressent particulièrement en montée.
• Permet de marcher plus vite pour un même effort.
• Améliore la posture de marche. Si la longueur des bâtons est bien réglée et que les coudes forment un angle d’environ 90 degrés de cette façon la posture de votre corps est plus naturelle.
• Permet de vérifier la stabilité des rochers, l’épaisseur de neige ou de boue, la profondeur de l’eau, etc. Les bâtons sont aussi pratiques pour repousser les branches.
Selon moi, il y a beaucoup d'avantages et peu d'inconvénients à utiliser des bâtons de randonnée . Mais ce sont des préférences personnelles. Utiliser des bâtons paraît gênant, non naturel et encombrant. Mais cela vous permettra de profiter pleinement de vos randonnées maintenant et pendant longtemps.
Les raquettes, crampons et autres équipements utilisés en hiver:
Voir le dossier sur les équipements pour les randonnées hivernals   CLIQUER

Lampes frontales:CLIQUER 
Sacs de couchages: CLIQUER
Tentes; CLIQUER
Orientation:CLIQUER
.

Comment bien lacer nos bottes de randonnée
CLIQUER POUR VOIR LA VIDÉO #1
CLIQUER POUR VOIR LA VIDÉO #2

Serrez vos lacets
Serrez vos lacets avant qu'il ne soit trop tard !! Avec des lacets trop lâches, vos talons peuvent frotter sur l'intérieur des chaussures, ce qui provoquera des ampoules.

La fausse semelle
Il est important de changer vos fausses semelles fréquemment pour un confort absolu dans vos bottes de rando. Elle servent entre autre à amortir les impacts. Lavez-les fréquemment et surtout enlevez-les après chaque randonnée pour les faire sécher. Le problème des odeurs indésirables sera alors limité.

Équipements pour une randonnée d'une journée:
Vêtements:
Des bottes de randonnée pour les randonnées en montagnes, ou des souliers de marches pour le plat. 
Short (de mai à septembre, avec un legging   jusqu'en novembre) 
Pantalon long ou legging. 
L'idéal sont à mon avis les pantalons avec des  fermetures éclairs qui peuvent se transformer en bermuda ou de bermuda à pantalon long selon les besoins.
Chandail de polypropylène (fourrure polaire) ou de lainage. 
Dans le sac:
Bouteille d'eau (minimum : 2 litres/personne)
Nourriture. 
Tuque, gants ou mitaines (de septembre à mai) 
Paire de chaussettes supplémentaires. 
Coupe-vent léger (au sommet, il vente presque toujours et souvent assez fortement) 
T-Shirt, et un supplémentaire.
Crème solaire (en altitude, les rayons ultraviolets sont agressifs) 
Lunettes de soleil (cliquer pour informations supplémentaires)
Chasse-moustiques : de mai à août. 
Sac de plastique pour ramener vos déchets. 
Sac de poubelle pour protéger vos vêtements dans le sac à dos en cas de pluie. 
Papiers-toilette. 
Papier essuie main et ou linge humide en sachet.
Petite trousse de premiers soins 
Sifflet. 
Une lampe de poche.
Autres:
Une trousse de survie contenant des allumettes hydrofuges, un canif, de la corde, votre topo-guide, une boussole, un sifflet, du fil à coudre et du chasse-moustiques. 
Des jumelles et les appareils photos peuvent s'avérer agréable. 
CLIQUER pour des information supplémentaires sur les jumelles.
Papier d'identité pour passer la frontière si nécessaire:
passeport ou permis de conduire avec photo ou carte d'assurance-maladie avec photo et visa si vous n'êtes pas citoyen canadien. 
Argent américain au besoin.Apporter des vêtements et chaussures de rechange qu'on peut laisser dans le véhicule. 
N.B. Vérifiez biens tout votre matériel avant de partir, quoi de plus déplaisant que d'avoir oublié quelque chose chez soi. 
Les randonnées de Annie et Yvon

VOS COMMENTAIRES
-Conception et montage graphique réalisé par: Yvon Daigle© Les randonnées de Annie et Yvon